Lu et apprécié par Ophelie

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange

Elif Shafak (trad. D. Goy-Blanquet), éditions Flammarion


Dix minutes et 38 secondes. Voilà le temps que le cerveau mettrait définitivement à s’éteindre après la mort du corps. C’est ce qui arrive à Tequila Leila, une prostituée assassinée en pleine nuit à Istanbul. Durant ces précieuses minutes, son esprit est émaillé de souvenirs de sa vie dans la grande Istanbul, si prompte à la beauté et une violence corrosive. On y croise des destins fabuleux, mais surtout des destins de personnes rejetées, de personnes hors de la société, liées pour le pire.

Leila Tequila elle-même est une femme avec une enfance difficile, traversée par toutes les problématiques qui peuvent toucher la Turquie, de l’isolement des campagnes à la montée de l’islamisme radical, extrêmement véhément envers les femmes.

Nous sillonnons donc une Turquie mouvante et onirique. Elif Shafak nous livre un magnifique texte sur des destins de femmes. C’est sans contexte un excellent livre qui marque les esprits.