Elle nous avait scotchés avec son précédent opus, une biographie très personnelle de Nadia Comăneci, la célèbre gymnaste roumaine. Venant d’une écrivaine se qualifiant de féministe et libertaire, une lecture au premier degré eut été dommage. Il y était question de corps des femmes, de leur instrumentalisation. Une explication de l’auteure elle-même aurait été la […]