Lu et apprécié par Salomé

Alto Braco

Vanessa Bamberger, Liana Levi


Brune a été élevée par sa grand-mère, Douce et sa grande-tante, Annie. Elles ont toujours vécu toutes les trois dans un appartement au dessus du bistrot des grand-mères, à Paris. Lorsque Douce décède, Annie et Brune retournent en Aubrac, un paysage magnifique qu’elles n’avaient pas revu depuis des années. Douce souhaitait être enterrée là où elle est née, là où tout a commencé.
Brune est une vraie citadine, en retournant sur la terre de sa famille elle découvre une partie de son passé qui lui permettra peut être de mieux se comprendre elle-même. De vieux secrets  vont resurgir et elle va devoir apprendre à vivre avec : la vie qu’elle a connue jusqu’alors est loin de celle qui l’attend. Sa découverte du monde agricole, des terres et des vaches est incroyablement intéressante.
Vanessa Bamberger a réussi à parler du rude quotidien des agriculteurs avec justesse et sensibilité. Elle soulève bon nombre de questions très actuelles sur nos habitudes de consommation. C’est un roman magnifique ancré dans l’air du temps, sur la transmission et les secrets de famille.