Lu et apprécié par Salomé

Au printemps on coupe les ailes des oiseaux

Marion Guénard aux éditions de L'Aube


Mariam, de parents immigrés égyptiens, vit en France depuis toujours. Elle souhaite tout réussir et être la femme parfaite. Ses combats de jeunesse sont mis de côté dans des carnets à la cave, elle consacre aujourd’hui sa vie à son métier d’avocate, à ses deux filles et à son mari qu’elle aime tant. Jusqu’au jour où ses racines la démangent et où elle décide de tout quitter sans laisser d’adresse.
Kaouthar est née et a toujours vécue au Caire, elle a pris part avec beaucoup de conviction à la Révolution Égyptienne de 2010. Dix ans ont passés, les ambitions et la révolte de cette époque ont laissé place à des cendres. Son mari, cultivé et révolté à l’époque, se noie dans la dépression et l’alcool. Le pays vit dans l’oubli alors que Kaouthar a besoin de se souvenir.
Ces deux portraits de femmes se dessinent en miroir au fil des pages et les problématiques auxquelles elles doivent faire face nous bouleversent et nous révoltent.

Un roman puissant, essentiel, dans lequel l’autrice fait preuve d’un réel travail de mémoire. Le portrait d’une Égypte contemporaine, vibrante et ayant soif de liberté. Passionnant et nécessaire.