Lu et apprécié par Charlène

Bleu corbeau

Adriana Lisboa, ed. Métailié


Evangelina, qui a grandi sur les plages de Copacabana, part vivre aux Etats-Unis à l’âge de 13 ans suite à la mort de sa mère. Habituée à l’humidité tropicale, elle a d’abord du mal à se faire à la chaleur aride du Colorado. Puis elle découvrira la neige, mais aussi divers aspects de la vie états-unienne, comme les plats préparés instantanés, le statut des « losers » au lycée, ou encore la situation des émigrés clandestins en la personne de Carlos, un gamin salvadorien avec qui elle va se lier d’amitié. Mais c’est également le pays dans lequel elle a grandi qu’elle va redécouvrir à travers Fernando, un ancien guérillero du Parti Communiste brésilien. A maints égards, l’émigration de Vanga va se révéler être une quête des origines qui ne va pas forcément la mener vers ce à quoi elle pouvait s’attendre. Un très beau roman servi par une écriture poétique tout bonnement sublime !