Lu et apprécié par Charlène

De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit

Alain Deneault, ed. Rue de l'échiquier


Nous avions déjà remarqué Alain Deneault grâce à La médiocratie (ed. Lux), un essai politique d’une sagacité rare. L’auteur canadien nous revient avec un travail d’enquête monumental sur la gigantesque firme Total. Comploter, coloniser, collaborer, corrompre, conquérir, délocaliser, pressurer, polluer, vassaliser, nier, asservir, régir… autant d’activités auxquelles la multinationale s’est toujours adonnée en toute légalité/impunité à travers ses multiples filiales dans le monde. C’est donc au fil de chapitres consacrés à ces différentes notions qu’Alain Deneault nous invite à découvrir l’historique abject de la firme française (française à l’origine, devrions-nous préciser, son capital n’étant plus majoritairement français depuis bien longtemps malgré ses liens disons… particuliers avec notre gouvernement). Entre catastrophes écologiques, rétro-commissions, paupérisation de pays entiers et mépris du droit duquel l’entreprise se joue constamment grâce à son armée d’avocats, une histoire peu reluisante donc, mais qu’il est diablement nécessaire de connaître.

Nous aurons l’immense plaisir de recevoir Alain Deneault le samedi 22 avril à 14h30 pour parler de cette enquête colossale (au sens figuré comme au sens propre : on assommerait bien quelques cadres dirigeants avec l’objet en lui-même…). Sachez également que l’auteur vient de publier un nouveau petit essai politique intitulé Politiques de l’extrême centre (ed. Lux) dans la droite lignée de La médiocratie, avec le même sens de la formule et la même analyse avisée. Bref, vous l’aurez compris, nous nous sommes fortement épris des livres d’Alain Deneault, et nous vous invitons vivement à les découvrir séance tenante !