Lu et apprécié par Salomé

Ecoute la ville tomber

Kate tempest, Trad. Madeleine Nasalik Editions Rivages


Kate Tempest a appris à manier les mots au travers de textes de rap et de poèmes. On retrouve dans ce premier roman une langue très contemporaine, aussi réaliste qu’un documentaire. En effet, ses personnages nous apparaissent comme des amis, des personnes de notre famille. Bref, des gens que l’on connaît depuis toujours.

Ce livre est marquant de par sa justesse. Dès les premières pages, on est plongé dans le quotidien de jeunes londoniens : Harry, Leon, Becky et Pete. On apprend à les connaître, et avec eux leurs familles. Au fil des pages on comprend comment ils sont devenus ce qu’ils sont et pourquoi ils aspirent à un meilleur avenir. Kate Tempest a un réel talent pour raconter la vie de tous ses personnages, au point d’avoir l’impression de lire plusieurs roman en un…

Ce texte est percutant et poignant. Il répond, ou en tout cas pose des questions essentielles sur la vie de toute une génération qui refuse de laisser ses rêves de côté. Il est à la fois politique, sociale tout en restant poétique et musicale.

Un roman époustouflant à côté duquel il ne faut pas passer !