Lu et apprécié par Charlène

Expo 58

Jonathan Coe, Ed. Gallimard


Thomas Foley, 32 ans, est rédacteur adjoint au Bureau Central de l’Information britannique. Rien de très glamour, puisqu’il a essentiellement pour tâche de rédiger des brochures concernant la santé et la sécurité publique. Mais en cette année 1958, la Belgique organise sa grande « Exposition universelle et internationale » et le Bureau se voit confier la charge du Pavillon britannique. Thomas a quant à lui une mission très spéciale : celle de superviser le pub contigu au Pavillon, qui devra représenter la « traditionnelle hospitalité britannique dans ce qu’elle a de meilleur ». D’abord réticent à l’idée de délaisser sa jeune femme et leur bébé, Thomas va vite tomber sous le charme de l’exotisme bruxellois. D’autant plus qu’en pleine Guerre Froide, les Nations présentes en profitent pour s’épier les unes les autres, et les rivalités russo-américaines dans le domaine de la fission nucléaire vont offrir à notre Britannique fort raisonnable un séjour belge plein de rebondissements.

En maître de l’auto-dérision typiquement british, Jonathan Coe nous offre une parodie de roman d’espionnage hilarante qu’on ne peut que dévorer !