Lu et apprécié par Frédérique

La déposition

Pascale Robert-Diard, les éd. de L'Iconoclaste


Vous rappelez-vous la disparition d’Agnès Le Roux en 1977? Cette riche héritière de la côte d’azur s’est littéralement volatilisée le 27 octobre 1977. A ce jour, son corps n’a jamais été retrouvé.  L’affaire a défrayé la chronique pendant 30 ans, digne des plus grands polars jamais écrits; entre adultère, gros sous et casinos, ce feuilleton juridico-médiatique sombre et rocambolesque a connu son épilogue le 11 avril 2014, avec la condamnation de Maurice Agnelet, ancien avocat et amant d’Agnès Le Roux. Ce trouble personnage a finalement été reconnu coupable suite à la déposition de son fils Guillaume qui a révélé avoir reçu les confessions de son père des années auparavant.

Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire au journal « Le Monde » s’est passionnée pour cette affaire et ce secret détenu par le fils, cet aveu du père dont il n’osera parler que 37 ans après les faits. Pourquoi après tant d’années de silence et de soumission, Guillaume Agnelet a-t-il décidé de s’affranchir de ce père manipulateur?

Elle nous raconte les coulisses du procès, la guerre des avocats, les secrets de famille, les non-dits et c’est absolument passionnant et terrifiant car ce n’est pas une fiction que l’on dévore mais une réalité hors-norme que l’on découvre.