Lu et apprécié par Salomé

La goûteuse d’Hitler

Rosella Postorino (trad. Dominique Vittoz), éditions Albin Michel


Pendant la Seconde Guerre mondiale, en Prusse orientale, une dizaine de femmes ont goûté les plats d’Hitler, matin, midi et soir.  Elles n’ont pas choisi leur destin et chaque bouchée était un supplice autant qu’un plaisir. Manger pour survivre, alors que manger peut vous tuer…

C’est une histoire bien gardée que nous dévoile ici  Rosella Postorino, romancière italienne.
Elle trace le portrait d’une jeune femme, Rosa, qui est forcée de venir vivre à la campagne chez ses beaux-parents. Sans avoir son mot à dire, elle se fait engager en tant que goûteuse d’Hitler.
Elle nous parle de ces femmes qu’elle côtoie tous les jours, ses « collègues « , avec lesquelles elle partage ses repas, mais pas toujours ses secrets. On apprend à connaître le quotidien des Allemands sous le IIIème Reich, à la campagne et à la ville. La narratrice nous raconte son enfance, son besoin d’amour, sa solitude, sa frustration. C’est un roman qui parle de la vie de cette époque, de l’existence de ces femmes dont les maris sont partis à la guerre. Un quotidien sombre auquel la romancière a su apporter de la nuance et de la sensibilité.

Un roman fort et captivant, plein de douceur, qui mêle habilement la grande Histoire aux petites…