Lu et apprécié par Frédérique

La mécanique du piano

de Chris Cander, Editions Christian Bourgois


Deux histoires, deux époques, deux femmes.

Clara, la trentaine qui vit de nos jours en Californie, mécanicienne de son état, possède un piano de collection, un Blüthner,  auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux. Elle n’est pas musicienne mais il lui vient de son père, dernier cadeau qu’il lui a fait avant de mourir dans un tragique accident quand elle était enfant. Elle se décide enfin à le vendre comme pour tirer un trait sur son passé et commencer une nouvelle vie; un acheteur se manifeste immédiatement, elle hésite, se rétracte mais il insiste et elle est coincée.

Katia, petite fille dans les 60 en Russie à Leningrad, aime la musique plus que tout. Un voisin allemand lui a fait cadeau d’un magnifique piano, un Blüthner, et elle s’est découverte une passion pour cet instrument. Elle devient concertiste, se marie, devient mère. A cette époque, sous Khrouchtchev, la vie est dure, son mari la presse de partir. Il rêve d’immigrer aux Etats-Unis, rêve utopique d’un monde meilleur.

Le piano est le fil conducteur de ces deux histoires que l’on suit à tour de rôle, il cristallise les souvenirs, les émotions et les regrets de ces deux femmes, de ces deux époques. Le récit est très habilement construit, fin et on se laisse porter par cette partition sans aucune fausse note !!!