Lu et apprécié par Charlène

La piste Pasolini

Pierre Adrian, ed. des Equateurs


Le plus souvent, c’est le libraire qui offre ses conseils au client, l’inverse étant plus rare. Pourtant, c’est aussi un grand plaisir pour le libraire de découvrir un jeune talent grâce à la recommandation d’un client. C’est exactement ce qui m’est arrivé pour La piste Pasolini, premier livre du jeune Pierre Adrian.

Dans ce très beau texte à mi-chemin entre récit de voyage et essai littéraire, l’auteur raconte comment il est parti sur les traces du poète et cinéaste italien pour tenter de toucher son œuvre au plus près. Du Frioul natal de Pasolini aux banlieues de Rome en passant par Ostie, la morne station balnéaire où le poète a été assassiné, Pierre Adrian décrit ses rencontres, ses impressions, son émotion en découvrant les paysages qui ont façonné l’œuvre de son auteur fétiche. Il ne raconte pas seulement le poète mais il se raconte aussi lui-même, pour mieux nous faire comprendre pourquoi les textes d’un auteur italien mort il y a 40 ans peuvent encore toucher aussi profondément un jeune Français de 23 ans. Il livre ce faisant un récit extrêmement touchant, qui peut être une magnifique porte d’entrée vers l’œuvre de Pasolini si l’on n’est pas déjà familier de son univers. Tout ceci servi par une plume à faire pâlir bien des auteurs qui ont quelques décennies de plus au compteur !