Lu et apprécié par Adrien

L’Anomalie

Hervé Le Tellier, éditions Gallimard


Au début de la lecture de ce roman, on se dit d’abord que tout ça ne fait pas grand sens. Un récit choral avec trop de personnages, trop de destins différents, tout cela semble bien brouillon, impossible de comprendre où l’auteur veut aller. On se dit qu’il faudrait un miracle pour faire fonctionner ce gloubi-boulga narratif. Et puis le miracle arrive. Un évènement qui arrive à la moitié du roman, qui va faire le lien entre tous ces personnages et donner un sens à cette histoire.

Cet évènement (qu’il vaut mieux ne pas vous révéler) est incroyable, extraordinaire, presque fantastique. Il va complétement chambouler la compréhension et la vision du monde de l’humanité. On assiste à la panique chez les différentes autorités politiques, intellectuelles, religieuses, scientifiques, qui tentent de comprendre ce qui arrive, de l’expliquer, et surtout de lui donner du sens. On retrouve également cette recherche de sens auprès de notre panel de personnages, dont la vie quotidienne et intime se voit elle aussi chamboulée.

C’est avec une construction d’orfèvre que Hervé Le Tellier s’amuse à déboussoler une humanité en constante tension, jonglant très bien entre l’intime et le grandiose. Il nous livre un roman satyrique dépeignant l’humanité du XXIe siècle, craintive, fragile, le tout avec un style décalé qui le rend très agréable à lire.