Lu et apprécié par Adrien

Lazaret 44

Julien Heylbroeck, dans la Bibliothèque Voltaïque des Moutons Electriques


La cité-état de Karkasstad, bâtie dans la carcasse d’un gigantesque monstre lovecraftien, est aux portes du chaos. La révolte gronde chez les travailleurs tant les richesses garanties par les ressources rares du cadavre sont mal réparties, le gouverneur complote pour renverser l’assemblée, et une épidémie causant des mutations chez les habitants semble incontrôlable. Lazaret 44 est une dystopie qui sort de l’ordinaire grâce à son univers violent et putride, son décor dantesque en putréfaction. C’est une plongée poisseuse dans les miasmes d’une cité corrompue et inégalitaire, ainsi qu’une ode toujours bienvenue à la révolution. Après cette lecture intense, on ne peut que vous inviter à explorer les entrailles grouillantes de l’Architeuthis !