Lu et apprécié par Romain

Le nez juif

Sabyl Ghoussoub, éditions de l'antilope


Il fallait qu’il sorte aux éditions de l’Antilope (jeune maison des littératures des cultures juives), pour porter un titre pareil. A l’heure de la potentielle sortie des pamphlets antisémites de Céline, jetez-vous plutôt sur ce court opus où se pose la question de l’identité de ces jeunes générations, nées le cul entre deux chaises (en l’occurrence, la France et le Liban). Quel rapport avec le nez juif, me direz-vous ? Pour son plus grand malheur, pense-t-il, le narrateur, jeune Chrétien libano-français, est né avec un nez  imposant. Dixit sa mère : « T’es moche, j’espère que tu te referas le nez quand tu grandiras. Et en plus tu ressembles à un juif. » Une tête de juif pour ses proches, une tête d’Arabe à Paris, une tête de Français à Beyrouth : comment se construire dans ces conditions ? Notre héros choisira, pour notre plus grande satisfaction, la technique du couteau suisse, s’adaptant en fonction des circonstances et de ses humeurs… Un héros cosmopolite à l’heure des amours adulescentes 2.0. Le nez juif, c’est l’arabe du futur sans les dessins… un vrai plaisir !