Lu et apprécié par Romain

Le plongeur

Stéphane Larue editions Le Quartanier


Le croirez-vous ou non ? Longtemps la littérature québécoise fut traduite. Étions-nous trop bêtes pour saisir la poésie de nos cousins d’outre-Atlantique, ou nos oreilles devaient-elles être protégées de cette langue française dévoyée, quoiqu’il en soit l’erreur est dorénavant réparée. L’éditeur Le Quartanier débarque de cette province perdue avec ses sur-chaussures pour nous en mettre plein la vue.

Montréal, hiver 2002, notre narrateur accro aux jeux d’argent se retrouve acculé. Plus d’argent, plus d’ami(e)s, plus d’appartement. Une seule solution, accepter le premier job qui vient, et tenter de remonter la pente. Le job en question : plongeur dans un restaurant. Sur fond de heavy metal, une description sans concession de l’arrière-cuisine, esprit d’équipe, mentor alcoolique, bringues endiablées pour oublier les difficultés du métier et la dépendance. Le tout dans cette langue chantante et parfois incompréhensible, mais sans notes de bas de page.

Un ostie de bon livre !