Lu et apprécié par Romain

Le sang des cieux

Kent Wascom, ed. Christian Bourgois


Un colt dans une main, une Bible dans l’autre, voilà ce que semble avoir été la conquête des États-Unis par ces hommes qui ont fondé le mythe de la Nouvelle Frontière. Suivant les pas d’Angel Woolsack, jeune fou furieux « ambidextre », Kent Wascom aborde un chapitre méconnu de la conquête de l’Ouest, qui commença en fait presque à l’Est avec la cession de la Louisiane par la France. Ce jeune prêcheur aux méthodes peu orthodoxe croise, en ce début de XIXe siècle, femmes de petite vertu, alcooliques, monstres de foire, propriétaires terriens et autres esclaves noirs.

Ne cherchez pas de morale dans ce roman très noir, ni dans la vraie vie d’ailleurs, puisqu’on ne devrait pas avoir le droit d’écrire aussi bien à 28 ans.