Lu et apprécié par Frédérique

Les indomptées

Nathalie Bauer, Editions Philippe Rey


Trois femmes s’arc-boutent vaille que vaille pour continuer à faire vivre le domaine familial.

Noélie, Julienne et Gabrielle, d’un âge avancé, ont peu d’armes pour sauver de la ruine l’exploitation. L’idée vient alors de Noélie qui, ayant connu dans sa jeunesse un certain succès littéraire, décide d’écrire un roman sur l’histoire de leur famille, les Randan ; elle espère ainsi, dans un fol espoir, que ce projet les sauve.

Au fil des pages vont se mêler élégamment et subtilement le présent et le passé, la grandeur et la décadence de ce domaine aveyronnais et de cette famille bourgeoise terrienne.

Il serait, je trouve, réducteur de ranger ce livre dans la catégorie des romans historiques ou des sagas familiales. Ce roman est bien plus que cela. A travers les différents personnages, Nathalie Bauer aborde bien des thèmes comme les conventions sociales, l’attachement à la terre,  l’émancipation féminine au cours du XXe siècle. Les héroïnes de cette magnifique histoire sont bel et bien les femmes libres, fières, insoumises, indomptées.