Lu et apprécié par Charlène

Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

Michelle Zancarini-Fournel, ed. Zones


Les luttes et les rêves, c’est sous ce très beau titre que Michelle Zancarini-Fournel raconte non pas les grands noms de l’histoire de France mais ceux qu’on anonymise généralement en les rangeant simplement dans la catégorie fourre-tout du « peuple ». L’auteure leur rend leur singularité en les replaçant d’abord dans des sous-catégories plus restreintes et donc plus à même de les définir : les paysans, les ouvriers, les artisans, les femmes, les protestants, les esclaves… chacune ayant eu à mener son combat spécifique. Elle leur rend ensuite leurs noms et leurs destins singuliers, à l’instar de la citoyenne Louise de Kéralio, la toute première rédactrice en chef d’un journal, ou encore de ces Claude, Paul, Gabriel, Gille, Gédéon et Robert (sans nom de famille puisque les esclaves n’y avaient pas droit) qui ont pris part aux premières insurrections d’esclaves ayant suivi la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et qui l’ont payé très cher.

De 1685 au XXIe siècle, Michelle Zancarini-Fournel nous raconte une histoire qui nous est trop peu souvent contée : celle des mouvements religieux persécutés, des mouvements sociaux réprimés, des ex-colonies françaises qui n’apparaissent quasiment jamais dans le récit national, et pour cause… A priori une histoire peu glorieuse, et pourtant quel courage, quel espoir, quelle force de la part des millions de personnes qui l’ont vécue ! Les États-Unis avaient déjà leur histoire populaire signée Howard Zinn, la France a désormais la sienne signée Michelle Zancarini-Fournel !

Michelle Zancarini-Fournel nous fera le plaisir de venir parler de son livre à la librairie le jeudi 9 février à 19h.