Lu et apprécié par Frédérique

Les secrets de ma mère

de Jessie Burton, traduit par Laura Derajinski aux Editions Gallimard


Rose, la trentaine, à la suite d’un séjour chez son père, reçoit enfin des informations sur sa mère Elise qui l’a abandonnée quand elle avait quelques mois. Son père qui, jusqu’à présent, avait refusé d’évoquer le moindre souvenir de leur vie commune, va lui donner un nom, celui de Constance Holden. Cette femme, écrivaine, s’est retirée de la vie publique et aurait été, des années auparavant,  la compagne de sa mère. Rose décide alors de se faire embaucher par Constance, sous une fausse identité dans l’espoir d’en apprendre plus.

Jessie Burton nous entraine alors dans deux époques. 1980 et la vie tourbillonnante d’Elise et Constance, 2017 Rose ses doutes , sa quête d’information et son désir de comprendre.

C’est un formidable roman qui interroge sur la relation amoureuse, la parentalité, la famille, l’acte de création. Par petites touches, avec une infinie délicatesse, la toile prend forme et les destins hors du commun de ces trois femmes nous submergent.