Lu et apprécié par Frédérique

Où vivaient les gens heureux

Joyce Maynard ( trad. Florence Lévy-Paoloni), Editions Philippe Rey


La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Celle d’Eleanor n’échappera pas à la règle.

Que vient faire cette jeune femme dans la campagne perdue du New Hampshire, seule et sans famille. Se construire et se créer sa propre vie. Cela va passer par l’achat d’une maison, sa maison, son ancrage. Un véritable havre de paix qui va voir s’épanouir une vie de famille dont Eléanor a toujours rêvé. Telle une mère louve, elle va veiller sur sa tribu à laquelle elle sacrifiera tout. Mais la vie est faite de trahisons, d’échecs, d’accidents… et comment ne pas se laisser envahir par l’amertume et les regrets, comment aller de l’avant quand tout s’écroule autour de nous ?

Avec ce formidable roman, Joyce Maynard nous offre une extraordinaire leçon de vie. Des années 1970 à nos jours, elle lie intimement l’histoire de cette famille à l’histoire des Etats-Unis.

Ce livre m’a bouleversée, transportée, et arraché des torrents de larmes ( si, si !).

Bravo Mme Maynard !!