Lu et apprécié par Roxane

Prendre les loups pour des chiens

Hervé Le Corre, éditions Rivages


Ah la Gironde, ses forêts verdoyantes, ses bordeaux, sa gastronomie… un endroit où il fait bon vivre me direz-vous et pourtant c’est dans ce paysage en tout point idyllique qu’Hervé Le Corre a fait germer la trame de son nouveau roman noir.

Frank sort de prison après 5 ans, inculpé dans une histoire de braquage qui a mal tourné, et l’idée de retrouver sa liberté et son frère Fabien le rend optimiste pour la suite. Mais, première ombre au tableau, Frank se voit récupérer à la sortie non pas par son frère mais par la compagne de celui-ci, Jessica. Lorsqu’il cherche à savoir où se trouve ce dernier, Jessica lui explique brièvement un départ précipité pour une affaire en Espagne. À peine a-t-il le temps de digérer l’information que les voilà partis direction la ferme de la belle famille. Si l’idée d’être entretenu ne dérange pas Frank, l’absence prolongée de son frère et le comportement plus qu’étrange de sa belle famille éveillent chez lui quelques soupçons…

Parce qu’entre l’enfer qu’est la prison et le célèbre « l’enfer c’est les autres », il n’y a qu’un pas. Hervé Le Corre nous livre un roman noir à la moiteur poisseuse dont on parvient difficilement à s’extraire tant son style est fulgurant et juste. Tout comme Frank, le lecteur est pris au piège dans cet imbroglio de personnalités touchantes mais trompeuses, hautes en couleur et effrayantes à la fois. Un roman noir comme on aimerait en lire plus souvent.