Lu et apprécié par Charlène

Princesse Bari

Hwang Sok-Yong, ed. Philippe Picquier


Bari doit son prénom à la princesse d’un conte traditionnel dont l’héroïne a été abandonnée, car c’est le destin qui l’attendait elle aussi si la chienne de la famille ne l’avait pas ramenée chez elle. Ce ne sera que la première épreuve dont Bari sortira victorieuse, mais non sans blessures intérieures. Fuyant la pauvreté de la Corée du Nord avec sa famille, elle ne trouvera en Chine que le froid et la faim. Alors, lorsque se présente l’opportunité de partir à Londres, elle la saisit en espérant y trouver une vie meilleure. Mais, bien que la chance semble lui sourir dans un premier temps, d’autres épreuves l’attendent encore… Et ce d’autant plus que Bari a un don de voyance hérité de sa grand-mère, qui lui vaut de partager les peines des autres infortunés qui croiseront sa route. Une épopée moderne d’une sublime poésie !