Lu et apprécié par Frédérique

Six fourmis blanches

Sandrine Collette, Editions Denoël


Je n’ai qu’un mot à dire : renversant !!

Les deux précédents romans de Sandrine Collette nous avaient déjà beaucoup plu et nous trépignions d’impatience à l’idée de lire son 3ème opus.

Ce roman noir se déroule en Albanie et l’on a beau être au XXIème siècle, on a l’impression que le temps s’est arrêté. D’un côté, Mathias qui est un sacrificateur, un des derniers. Les familles font appel à  lui lors de grands évènements pour jeter du haut de la montagne une chèvre, de manière à conjurer le mauvais sort. Les croyances et les traditions ont la vie dure, la mafia aussi et Mathias de chasseur devient proie, poursuivit par les hommes de main du vieux Carche. De l’autre côté, un groupe de six jeunes gens s’apprêtent à partir en randonnée en montagne avec leur guide. Bonne humeur et gaieté sont au rendez vous. Le temps est au beau fixe, la montagne leur tend les bras, ils sont heureux et ne se doutent pas que cette virée au grand air va se transformer en cauchemar.

On devine assez rapidement que ces deux histoires vont se rencontrer, mais c’est sans compter le talent de Sandrine Collette qui nous surprend et nous piège. La montagne est là majestueuse, souveraine mais également oppressante et cruelle.

Le lecteur sort exsangue, gelé, haletant, éreinté et regrette déjà que la dernière page soit tournée.