Lu et apprécié par Frédérique

Tous les vivants, le crime de Quiet Dell

Jayne Anne Phillips, Editions de l'Olivier


Quel livre généreux, foisonnant, romanesque à souhait !!

Nous sommes en 1931, le machiavélique Harry Powers assassine de façon sordide une jeune veuve et ses trois enfants. Cette victime, Asta Eicher, a simplement eu le malheur de mettre une petite annonce dans une agence matrimoniale. Elle est seule, désargentée, mais issue de la bonne société et souhaite juste élever de façon convenable ses enfants. Malheureusement pour elle, sa route va croiser celle du mal absolu.

Au lieu de nous raconter de façon froide et morbide l’assassinat de cette famille et l’enquête qui s’ensuivit, Jayne Anne Phillips mêle de façon très habile fiction et réalité. Elle nous conte la vie à cette époque  et nous rend extrêmement familier les personnages. Le lecteur est suspendu aux pages du roman, s’attache à la vie des protagonistes de cette enquête. On est fasciné par ce débordement de sensualité, d’amour, de vie.

Un merveilleux roman à dévorer sans attendre !!