Lu et apprécié par Frédérique

Un goût de cannelle et d’espoir

Sarah McCoy, ed. Les Escales


Cela aurait juste pu être un livre pétri de bons sentiments mais Sarah McCoy réussit à faire un roman simple et bouleversant.

L’auteure, au lieu de nous plonger une énième fois dans l’enfer des camps et la traque des Juifs, a choisi de nous faire partager le quotidien d’une famille allemande en 1944, dans une petite ville de province, famille qui adhérait aux idées nazies. On comprend assez vite qu’à l’époque « adhérer aux idées fascistes » signifiait plus être séduit à l’idée d’une grande Allemagne qu’être antisémite et xénophobe. L’endoctrinement de ces hommes, de ces femmes et enfants est très bien décrit et rend l’horreur du 3e Reich extrêmement palpable.

L’intrigue oscille entre cette époque et 2007 aux États-Unis, les personnages sont lumineux et attachants, et le lecteur est happé par l’Histoire, au sens propre comme au figuré.

A mettre dans vos valises pour vos prochaines vacances !