Lu et apprécié par Roxane

Une douce lueur de malveillance

Dan Chaon, éditions Albin Michel


Dustin est psychologue dans la banlieue de Cleveland ; il mène une vie paisible entre une famille aimante et un métier qui le passionne. Si ce dernier semble serein et apaisé, il n’en a pas toujours été ainsi. Un lourd passé le hante : ses parents ainsi que son oncle et sa tante ont été assassinés dans des conditions atroces. Son frère adoptif, inculpé pour les meurtres, faisait partie, semblait-il, d’une secte dite satanique qui l’aurait poussé à commettre ce massacre. Il purge sa peine depuis plus de vingt ans, mais n’a jamais cessé de clamer son innocence. Le quotidien de Dustin bascule le jour où des tests ADN innocenteront ce dernier, retirant ainsi sa condamnation à perpétuité.

En parallèle de cette nouvelle bouleversante, Dustin doit également faire face à un patient des plus singuliers : ancien policier mis sur le banc de touche pour une raison inconnue, Aqil est persuadé qu’un serial killer opère dans la région ne tuant que des adolescents sans histoires en simulant leurs noyades afin de ne pas éveiller les soupçons.

La vie quasi monotone de Dustin se voit chamboulée de toute part, ses certitudes volent en éclat tandis qu’une menace bien réelle semble se rapprocher à pas de loup. Dan Chaon nous livre un roman sincèrement déroutant, complexe dans sa psychologie des personnes, ambitieux dans sa structure mais surtout inclassable en matière de genre.