Lu et apprécié par Ophelie

Viendra le temps du feu

Wendy Delorme, éditions Cambourakis


La jeune génération est presque entièrement anéantie suite à une mobilisation radicale contre le désastre climatique. Trente années après, une dictature s’est mise en place : la ville s’est fermée sur elle-même, plus personne ne peut ni entrer ni sortir, et la population est soumise à des lois totalitaires : couvre-feu, obligation pour les femmes de procréer avant leur 25 ans, livres soumis à une production stricte et contrôlée..

Mais, pas très loin, à la frontière, subsiste une micro-communauté de femmes bien décidées à survivre et à vivre comme elles l’entendent. Mais en mettant l’entraide, la sororité et l’amour au dessus de tout, elles dérangent le pouvoir ; elles ne seront que les folles, les hystériques, les sorcières. Donc les plus libres de tous.

Avec cette dystopie choral, Wendy Delorme trouve une nouvelle voie à son oeuvre. Brillant moyen de parler de notre temps et de l’urgence de la révolution, l’autrice donne la parole à différents personnages, qui se battent chacun à leur manière contre l’ordre établi ; tous attachants, ils nous livrent leur intimité et leurs choix pour ne pas flancher face à la tyrannie. La plume de Wendy Delorme est tour à tour poétique, douce, en colère, mais toujours révoltée.

Un petit bijou, une ode à la sororité, aux femmes et à la liberté.