Lu et apprécié par Ophelie

Malgré tout

Jordi Lafebre, éditions Dargaud


Cette bande dessinée est une pépite de tendresse et d’optimisme !

Le chapitre 20, le dernier, ouvre l’histoire d’Ana, maire très active et fraîchement retraitée, et de Zeno, un ancien libraire, désormais docteur en physique, dont l’unique obsession est de traverser le monde de part en part. Ces deux-là s’aiment depuis près de quarante ans, mais ne se sont jamais retrouvés. C’est désormais chose faite, après des décennies de séparation. Mais rien de triste dans leur histoire, bien au contraire ! Ana est mère de famille épanouie, Zeno traverse les mers et multiplie les aventures : ils n’auraient pas pu vivre sereinement leur amour. Alors ils se croisent de temps en temps, ils s’écrivent, mais restent en dehors de la vie l’un de l’autre.

Leur histoire se fait à rebours, et nous suivons leur parcours, avec un attachement sincère aux deux protagonistes. De plus, le dessin est vif, avec de multiples déliés qui rendent l’image énergique. Les couleurs sont claires, joyeuses et rendent le dessin global parfaitement réussi !

On ressort de cette BD heureux, en ayant oublié le monde autour. On regrette déjà Ana et Zeno.