Nous sommes ravis de recevoir à nouveau M. Gérard Mordillat pour ses deux derniers ouvrages parus aux éditions Calmann-Lévy.

D’abord un roman, Xenia, où l’auteur renoue avec son thème de prédilection : la classe ouvrière, ces oubliés de la société, précaires, représentée ici par Xenia, jeune mère célibataire bouleversante de vérité. Xenia parle vrai, cru, sans ambages ; Xenia, c’est toutes ces femmes humiliées par le monde du travail. Xenia, c’est la révolte qui anime encore et toujours Gérard Mordillat.

Son autre publication est un essai, Le miroir voilé, qui évoque le lien et la complémentarité entre les mots et l’image. M. Mordillat sera accompagné de Patrice Giorda, peintre lyonnais à qui il rend hommage dans ces deux ouvrages. Ils tenteront de nous éclairer sur ces liens qui unissent le texte et l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.